• Recherchez un boitier :
  • Chercher
  • La Police Fédérale utilise le boitier additionnel P-Tronic

    Besoin de puissance

    Les circonstances où la Police Fédérale doit disposer de véhicules performants ne manquent pas. Parmi les voitures de son parc, certaines ont davantage que d’autres besoin de puissance et de couple. Les véhicules banalisés sont souvent achetés dans des configurations standard pour se fondre dans la masse. Ils subissent ensuite les adaptations que nécessite leur affectation. Mais le moteur garde toujours ses paramètres d’origine. Ce qui pose parfois problème en cas d’urgence. D’où l’idée de faire appel à P-Tronic pour tester un boitier additionnel.


    Véhicule banalisé

    Pour effectuer ce test, c’est un véhicule réservé à des missions d’intervention urgente que la Police Fédérale a choisi. Une voiture banalisée, dont nous tairons la marque et le modèle pour des raisons de nécessaire confidentialité, qui abrite un moteur 2.0 Common Rail de 140 ch. 
Le montage du boitier est réalisé dans les ateliers de P-Tronic. En quelques instants, la puissance du véhicule est portée à 181 ch, soit un gain de 28 % (41 ch). Côté couple, l’évolution se situe dans les mêmes proportions (27 %), passant de 320 à 407 Nm. Des chiffres illustrés par des courbes établies par deux passages successifs sur le banc de puissance et que l’agent Eric G., chauffeur attitré du véhicule, ne demande qu’à ressentir à travers un test routier.


    « Y a pas photo ! »

    Sa voiture de service, Eric la connaît bien. Il passe une bonne partie de ses journées de travail à la conduire. Ou plutôt, dans certains cas, à la piloter. Et il a un sacré coup de volant. Une fois le boitier installé, lorsqu’il reprend place aux commandes, son verdict est sans appel : 


    « Il n’y a pas photo avec la configuration d’origine ! C’est comme si le véhicule avait été allégé de 400 kg. Le moteur semble libéré. Il est beaucoup plus réactif qu’autrefois. Au point que j’ai dû adapter ma conduite en intervention. Comme j’arrive plus rapidement dans les virages, je dois freiner plus tôt. Et lorsque je réaccélère, le véhicule réagit de façon instantanée. J’ai clairement l’impression d’être au volant d’un 3.0 litres et j’ai énormément gagné en agrément de conduite. »  


    Du point de vue de l’utilisateur, pas de doute, le test est très concluant. Il devrait déboucher sur l’équipement prochain par P-Tronic d’autres véhicules utilisés dans des circonstances similaires.

     
    D’autres avis sur nos boîtiers :

    
- ce qu’en pensent les journalistes automobiles


    - François Duval

    - l'avis des clients

    le préposé à l'utilisation du véhicule

    L’agent Eric G. : « ma voiture semble allégée de 400 kg ! »

     

    boitier numérique P-Tronic de dernière génération

    C'est un P-Tronic numérique de dernière génération qui a été installé dans le véhicule.

    © P-Tronic - Avenue Andromède, 12 - 4802 Heusy - Belgique

    Le présent site Internet utilise des cookies. Certains cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site Internet et, s'ils sont désactivés, provoquent une dégradation de l'expérience utilisateur ou désactivent certaines fonctionnalités du site. D'autres cookies sont utilisés à des fins d'analyse ou de marketing. Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous pouvez tout à fait les refuser si vous le souhaitez.