• Recherchez un boitier :
  • Chercher
  • La consommation diminue - La Libre Belgique


    La modification des moteurs des voitures actuelles est d'une rare simplicité. Alors qu'autrefois, il était nécessaire de changer les carburateurs, l’allumage et l’échappement pour obtenir quelques maigres chevaux supplémentaires, il suffit aujourd’hui de modifier le schéma d’injection des moteurs. On parle presque exclusivement de moteurs turbo-diesel. Compliqué ? “Pas du tout, la modification prend de 30 secondes à 5 minutes au plus”, nous explique Philippe Heeren (www.ptronic.be), un spécialiste de l’installation de ces boîtiers qui reprogramment le schéma d’injection. Et le résultat ? “On revient à la puissance et au couple d’origine du véhicule, ce qui se traduit par une augmentation de 25 % de la puissance, et de 35 % du couple. Et, à conduite comparable, à une diminution de 10 % de la consommation ! ». Avertit-il ses clients d’un risque au niveau de la fiscalité des véhicules ? “Non, il y a là un vide juridique. Et, comme le marché explose littéralement depuis deux ans, nous avons entrepris des démarches administratives pour éclaircir la situation, mais sans résultat”.
    Et le coût d’une telle modification ? “Cela va de 500 à 1000 euros, selon le modèle de véhicule », explique encore Philippe Heeren. Le profil des clients ? “De bons pères de famille, pas des amateurs de tuning”. Et la sécurité ? “Nous sommes homologués en Allemagne selon la norme TUV”.

    P.V.C.

    © P-Tronic - Avenue Andromède, 12 - 4802 Heusy - Belgique